Métaux

Accueil > >Métaux

Filtrer les produits

Rechercher par

Marques

Instrument

Prix

15 € - 1665 €

Styles

Texture

Longueur

Diamètre

Débutant

Stand

Martelé

116 résultats
par page
116 résultats

Dans cette catégorie, vous trouverez des instruments qui occupent une place primordiale dans la percussion, les cymbales et les gongs. Ceux-ci existent depuis des temps reculés, probablement issus des régions asiatiques. Deux pays, la Chine et la Turquie peuvent prétendre être à leur origine. La Turquie pour les cymbales, mystérieux alliage de cuivre et d’étain avec très peu d’argent qui a été surtout commercialisé au début du 20ème siècle par l’américain Avedis Zildjian. Depuis nombreux autres entreprises ont essayé avec plus ou moins de réussite à essayer de détrôner Zildjian : Sabian au Canada (issus de la même famille que Zildjian), Meinl en Allemagne, Paiste en Suisse mais aussi les turcs Istanbul Agop, Istanbul Mehmet, Agean. La chine aura une toute autre cymbale d’une forme différente avec un son plus rustique, agressif, sec voire sale. Toute cymbale est percée en sont centre pour passer une lanière ou la monter sur un stand. L’orchestre symphonique se doit d’avoir un certain nombre de cymbales pour répondre pour les différentes périodes du répertoire symphonique, aux désirs du chef d’orchestre ou au compositeur s’il peut être présent. On n’utilisera pas les mêmes cymbales pour jouer Mozart, Rossini ou Mahler. La sonorité changera en fonction du poids, de l’épaisseur et du diamètre. Si les cymbales frappées sont associées à l’orchestre symphonique car elles sont clairement visibles lorsqu’elles sont jouées, le percussionniste utilise aussi beaucoup les cymbales suspendues, jouées la plupart du temps avec des mailloches, mais aussi des baguettes de bois, de métal, fagots ou balais mais parfois aussi avec un archet de contrebasse.

Autre domaine ou la cymbale a une importance primordiale est la batterie. On trouve une multitude de cymbales qui ont leur fonction bien distincte. Les Charlestons jouées avec le pied, les Rides. Les Crashs, les Splashs, les Bells, les Chinoises, les Cloutées et toutes sortes de cymbales qui produisent des effets différents. Toutes sont vendues à l’unité mais aussi par pack pour réduire le prix d’achat.

Autres métaux importants dans la musique sont les Gongs et Tam Tam. Ce dernier est un disque de métal, circulaire et plat, suspendu sur un stand. Sa sonorité n’est pas définie (contrairement au gong), elle est grave et résonnante. Paiste est devenu célèbre pour la qualité de ses Tams, si l’on recherche des tams plus originaux en provenance de Chine, Percufrance propose ceux de la province de Wuhan qui sont les plus recherchés. Les diamètres sont différents et vont en général jusque 100 cm, on peut aller jusqu’à 110 ou 120 cm mais attention le poids augmente et le problème va vite devenir le stand que l’on devra choisir stable et résistant. Les gongs diffèrent du tam par leur petite bosse ou mamelon au centre de l’instrument. Eux par contre ont un son qui se rapproche d’une note réelle. On peut alors composer plusieurs octaves, les plus connus sont les gongs thaïlandais, mais on en trouve aussi au Vietnam. La Chine possède différents petits gongs, parmi eux, des gongs d’opéra chinois, ils peuvent être ascendants ou descendants, c’est-à-dire qu’une fois frappé, le son monte ou descend.